En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information sur la page des cookies.

Rechercher  

Accueil > Le Département > Le Département de la Charente-Maritime > Les Délégations Territoriales > Présentation
Les Délégations Territoriales

La Délégation Territoriale : l’expertise et la proximité au service des Charentais-Maritimes

Dès 1997, le Département de la Charente-Maritime fait le choix de déconcentrer un certain nombre de ses missions dans le domaine social pour se rapprocher des Charentais-Maritimes. Pour cela il crée, en s’appuyant sur le découpage des Pays, 7 Délégations Territoriales réparties sur tout le département (voir la carte).
Cette organisation permet de gérer de nombreuses missions individuelles au quotidien et au plus près du public.

 

Des liens resserrés depuis la nouvelle organisation des services en 2010

En quelques années, les missions du Département se sont considérablement élargies et transformées. Pour assurer leur mise en œuvre de façon plus efficace, les services du Département se sont réorganisés. Depuis le 1er janvier 2010, un pôle « Services aux Populations » rassemble non seulement les traditionnelles missions sociales, mais aussi le sport, la culture et l’animation du territoire, pour plus d’efficacité dans les relations entre services et de complémentarité sur le terrain.
Les Délégations Territoriales d’Action Sociale (DTAS) sont devenues les Délégations Territoriales (DT).

 

Les Délégations Territoriales

+ de 500 agents travaillent au sein de ces structures. Ce sont des lieux d’accueil pour tout public : chacun y trouve gratuitement écoute, information et orientation selon les besoins. La complexité des situations dans le domaine social nécessite des interventions complémentaires et l’implication de nombreux métiers de terrain.

 


Les principaux axes d’intervention des Délégations Territoriales

 

Dès 1997, le Département de la Charente-Maritime fait le choix de déconcentrer un certain nombre de ses missions dans le domaine social pour se rapprocher des Charentais-Maritimes. Pour cela, il crée, en s’appuyant sur le découpage des Pays, sept Délégations Territoriales réparties sur tout le département (voir la carte).
Cette organisation, confortée depuis plus de 10 ans, permet de gérer de nombreuses missions individuelles au quotidien et au plus près du public. Elle illustre les valeurs chères au Département de la Charente-Maritime : proximité et service public.
 Des liens resserrés depuis la nouvelle organisation des services en 2010
En quelques années, les missions du Département se sont considérablement élargies et transformées. Pour assurer leur mise en œuvre de façon plus efficace, les services du Département se sont réorganisés. Depuis le 1er janvier 2010, un pôle « Services aux Populations » rassemble non seulement les traditionnelles missions sociales, mais aussi le sport, la culture et l’animation du territoire, pour plus d’efficacité dans les relations entre services et de complémentarité sur le terrain.
Les Délégations Territoriales d’Action Sociale (DTAS) sont devenues les Délégations Territoriales (DT) : elles continuent de traiter toutes les missions sociales qui leur sont dévolues, et, en plus, elles vont devenir une interface pour valoriser sur le terrain les autres domaines du champ d’action de la collectivité.

Les délégations territoriales
509 agents travaillent au sein de ces structures. Ce sont des lieux d’accueil pour tout public : chacun y trouve gratuitement écoute, information et orientation selon les besoins. La complexité des situations dans le domaine social nécessite des interventions complémentaires et l’implication de nombreux métiers de terrain.

Les principaux axes d’intervention des Délégations Territoriales
    le domaine des affaires sanitaires et sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale concernent
    la protection maternelle et infantile
    l’aide sociale en faveur de l’enfance et de la famille
    la prévention et la lutte contre les exclusions
    l’aide à l’autonomie des personnes âgées et handicapées



  |  Imprimer  |