Rechercher  

Navigation > Les solidarités et la population > Personnes handicapées > L'accueil en établissement
L'accueil en établissement

L'accueil en établissement

Si vous-même ou une personne de votre entourage êtes contrainte, du fait d’un handicap, de vivre ou de séjourner en établissement, le Conseil général peut prendre en charge une partie des frais d’hébergement dans les établissements suivants :

  •   Unité de soins de longue durée (U.S.L.D.)
  •   Foyer d’hébergement d’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (E.S.A.T.) :

Ils permettent aux personnes handicapées qui n'ont pas acquis suffisamment d'autonomie d'exercer une activité professionnelle dans un milieu de travail protégé.  Un accompagnement social leur est proposé.

  •   Foyer occupationnel de jour et d’hébergement ou foyer de vie :

Ils accueillent des personnes adultes dont le handicap ne permet pas ou plus d'exercer une activité professionnelle, y compris en milieu protégé.  Ces personnes bénéficient d'une autonomie suffisante pour se livrer à des occupations quotidiennes.

  •   Foyer d’accueil médicalisé (F.A.M.) :

Ils prennent en charge des adultes gravement handicapés, mentalement ou physiquement, dont la dépendance les rend inaptes à toute activité à caractère professionnel et rend nécessaire l'assistance ou le soutien d'une tierce personne pour les actes essentiels de l'existence ainsi qu'une surveillance médicale et des soins courants.

 

>> www.service-public.fr


En ce qui concerne les E.S.A.T, la prise en charge n’intervient que pour les frais d’hébergement (les frais d’atelier étant financés par l’Etat).

 

Les conditions d’attribution de cette aide :

  • avoir une incapacité permanente d’au moins 80 %  ou être dans l’incapacité compte-tenu du handicap, reconnu par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (M.D.P.H.) de se procurer un emploi,
  • disposer d’une orientation de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (C.D.A.P.H.) vers l’un des établissements susvisés,
  • percevoir des ressources inférieures au montant des frais de séjour.

 

> Email : Contacter la M.D.P.H. de la Charente-Maritime 

 

La participation financière du bénéficiaire de l’aide :

En cas de prise en charge des frais de séjour par le Département, le bénéficiaire doit lui reverser une partie de ses ressources, différente selon le type d’établissement dans lequel il séjourne.

Pour connaître le montant de cette participation financière, adressez-vous à la Délégation Territoriale la plus proche de chez vous.

Il n’y a pas d’obligation alimentaire mais le Département peut engager un recours sur la succession du bénéficiaire (afin de récupérer les somme avancées par la collectivité) si les héritiers ne sont pas le conjoint, les enfants, les parents ou la personne qui a assumé de façon constante et effective la charge de la personne handicapée.

Les personnes handicapées âgées de plus de 60 ans peuvent bénéficier d'un accueil en maison de retraite spécialisée ou bien résider en établissement d'hébergement pour personnes âgées valides ou dépendantes.

 

Pour prévenir la maltraitance envers les personnes handicapées victimes ou témoins, appelez le 3977. Des professionnels vous écoutent, vous soutiennent, vous orientent. Un numéro national unique et un traitement local des situations


>> www.travail-solidarite.gouv.fr


 

|  Envoyer à un ami  |  Imprimer  |