Identification

Jeux Vidéos : retour d'expérience de saint Médard d'Aunis

Envoyer Imprimer

jvmedardPour varier les activités dans notre bibliothèque, nous avons emprunté une console de jeux Wii U à la Médiathèque Départementale.


Etant donné l'aménagement de notre espace, nous n'avons pas pu laisser la console en libre accès, malgré les casques audio fournis avec. Cependant, plusieurs animations ont été organisées avec un certain succès.
Un premier atelier sur le thème des mangas et des jeux vidéo : après avoir cuisiné et dégusté des recettes trouvées dans One Piece, les 9 enfants (âgés de 9 à 11 ans, 2 filles et 7 garçons) présents se sont affrontés sur Super Mario / Super Smash Bros ou Nintendo Land (avec une préférence pour les jeux de collaboration).

Nous avons laissé la bibliothèque (et la console surtout) en accès libre deux fois par semaine durant les deux mois d'été, en dehors des heures d'ouverture au public. Deux à six jeunes (entre 8 et 12 ans) venaient jouer à chaque séance, notamment des enfants qui n'ont pas de console chez eux. Ce chiffre peut paraître dérisoire, mais quand on sait qu'on reçoit en moyenne une trentaine de personnes par semaine pendant les vacances d'été, c'est plutôt encourageant.
L'expérience ayant été positive, nous l'avons renouvelée pendant les vacances d'automne, en accueillant 8 enfants (dans la même tranche d'âge) aux deux séances proposées.

jvmedard2
Mais ce qui a eu le plus de succès, et pour vous dire même moi je me suis éclatée pendant ces animations, ce fut les soirées « battle » de danse parents/enfants, sur Just Dance (2015) évidemment. Trois soirées en septembre, octobre et novembre, de 20h30 à 22h, avec pour la première 19 personnes présentes, 9 pour la seconde et 17 pour la dernière. Tenues colorées de rigueur, les lecteurs m'ont découverte en couettes et jupette flashy, à la manière des avatars du jeu. Les parents étaient un peu hésitants au début, mais ils se sont finalement bien déhanchés, notamment les papas qui essayaient de faire exactement les mêmes figures qu'à la télé. Les enfants, de 4 à 10 ans, se sont déchainés, ce fut un vrai plaisir de les voir enchainer les chorégraphies, parfois tout en chantant !

Ces soirées remplies de bonne humeur, ont permis aux parents de discuter entre eux et de partager une activité avec leurs enfants sans prise de tête. J'ai échangé autrement avec mes lecteurs, étant nouvelle ici, c'était une bonne manière d'apprendre à nous connaître.

L'expérience des jeux vidéo en bibliothèque est très positive pour nous, nous la renouvellerons dès que possible. Nous aimerions tester les casques virtuels, afin de proposer des animations pour les adultes, et surtout pour attirer les ados...
Bibliothèques, médiathèques, si vous hésitez encore à emprunter des consoles de jeux, sautez le pas, si vos animations sont bien organisées et surveillées, tout se passera bien !

Merci encore à la Médiathèque Départementale !

 

jvmedard

Ce contenu requiert Adobe Flash Player. Obtenir Flash